J’ai remplacé ma télévision par un vidéoprojecteur + Test du LG PF50KS

Mesdames et Messieurs, Bonsoir

Difficile de se passer de la télévision. Ne plus voir des horreurs chaque soir dans le JT, pouvoir choisir des sources d’informations plus neutres, découvrir un autre sport que le football, écouter autre chose que le tube de l’été de TF1 et ne pas acheter le meilleur désodorisant de toilette qui masque bien l’odeur mais file le cancer.

Je grossis le trait, il existe de bonnes chaînes, des documentaires intéressants et de grands films encore diffusés. Mais pas une seule seconde j’ai eu envie de remettre mon câble antenne après l’avoir débranché il y a quelques années.

J’ai pourtant conservé mon écran plat de 127 centimètres afin de profiter de mes films, Netflix et Youtube. J’ai pensé un moment à le remplacer par une télévision plus petite, mais je suis un grand fan de cinéma et une fois qu’on a goûté à un écran de cette taille, il est difficile de revenir en arrière.

Mais à l’occasion de mon déménagement à presque 10 000 kilomètres de la France, j’ai décidé de revendre ma télévision. Et surtout, de ne pas en racheter une !

 

Pourquoi ne plus avoir de télévision

D’abord pour la logistique. Je ne veux plus prévoir la disposition de mon salon en fonction de la position de ma télé (elle même disposée en fonction de la prise internet).
Ensuite pour l’esthétique : je me passerais bien de voir ce grand carré noir disgracieux dans mon salon.
Enfin pour la convivialité : je ne veux plus que mes fauteuils et/ou canapés soient tournés vers l’écran. Mais plutôt l’un vers l’autre.

 

Pourquoi avoir une télévision

Comme indiqué plus haut, j’adore le cinéma. De nombreux films ont eu un impact sur ma vie et la plupart d’entre eux ne passent pas dans les cinémas “classiques” ou seulement en version française.
Comme beaucoup de gens, j’ai également succombé à Netflix qui propose de nombreuses séries de qualité. Et enfin je suis un gros fan de basketball et je possède un pass pour pouvoir regarder les 1230 matchs annuels de NBA.

 

Remplacer sa télévision par un vidéoprojecteur

C’est après quelques semaines de réflexion que j’ai sauté le pas. Adieu la télé, bonjour le vidéoprojecteur !

Je le reçois, je le branche, je balance l’image sur mon mur blanc. Je fais quelque réglages et lance une scène du film Drive. Wow, quelle claque ! Un cinéma dans le salon !

J’ai cherché le plus petit projecteur délivrant la plus belle image possible et j’ai jeté mon dévolu sur le LG PF50KS.

  • Dimensions : 17 x 17 x 4,9 centimètres
  • Poids : 1 kg
  • Design : blanc, épuré

Plutôt rare sur un appareil de cette taille, l’image projetée est en Full HD 1080p. Ce standard commence tout doucement à être remplacé par le 4K mais il délivre encore de superbes images. L’ampoule utilisée est une ampoule LED, on est sur une durée de vie de 30 000 heures (10 ans si utilisé 8 heures par jour). Plus besoin de prévoir une ou plusieurs centaines d’euros pour remplacer la lampe.

Ce modèle est Smart TV, vous pouvez donc à travers cet environnement LG regarder Netflix et Youtube, installer d’autres applications, lire des films en réseau depuis votre ordinateur ou via une clé USB ou projeter du contenu depuis votre smartphone.
Grâce à ça, je peux me débarrasser de ma box TV Android qui fait maintenant double emploi. Ça fait toujours un objet en moins !

Il héberge une batterie d’une autonomie annoncée de deux heures et demi, pratique pour les films les plus longs.
Enfin, même s’il est équipé d’un haut-parleur, je vous conseille vivement d’envoyer le son sur une enceinte Bluetooth (ou filaire) car le son qui en sort est médiocre.

Le PF50KS n’est pas équipé d’un zoom manuel, vous devrez donc reculer ou avancer l’appareil en fonction de la taille d’image souhaitée. J’ai obtenu un écran de plus de 2 mètres de diagonale avec un recul de 3 mètres environ. Sachez que la plupart des vidéoprojecteurs plus imposants disposent d’un réglage pour éviter de devoir déplacer l’appareil.

Ce modèle est équipé d’une lampe de 600 lumens. Il faut savoir que plus le nombre de lumens est élevé,  plus l’image sera lumineuse et donc visible dans un environnement éclairé. Grâce au mode Eco, vous pouvez pousser la luminosité de l’appareil le plus haut possible. Ça se fera au détriment du bruit émis par le ventilateur. Si vous utilisez une enceinte et que le vidéoprojecteur n’est pas collé à votre oreille, la bande sonore du film couvrira très facilement ce bruit.

En pleine journée, avec des stores baissés au 3/4, on obtient une image bien visible mais avec des couleurs un peu délavées.

Le soir, toutes lumières éteintes, on pourra mettre le mode Eco au maximum, le ventilateur sera quasiment inaudible et on pourra en prendre plein les yeux !

 

Télévision versus vidéoprojecteur

 

Pourquoi choisir le vidéoprojecteur :
  • un cinéma dans votre salon
  • un encombrement réduit
  • un rapport taille d’image/prix souvent gagnant
Pourquoi garder sa télévision :
  • Ne pas devoir se soucier de la luminosité de la pièce ou de l’état de ses murs
  • Pas de bruit de ventilation

Quel vidéoprojecteur choisir :

Vous avez deux grandes familles de vidéoprojecteurs. Les plus petits projecteurs qu’on appelle Pico : ils tiennent dans la main, sont ultra portables mais ne sont pas toujours très performants (peu de lumens, définition HD 720p voir moins). Ils seront utiles si vous ne voulez pas payer trop cher votre appareil et si la qualité de l’image n’est pas un critère primordial pour vous.

Les autres modèles, plus grands, peuvent projeter une image 4k ou 3D, intégré un zoom manuel ou rectifier les proportions de l’image quand celle-ci est envoyée sur un mur en diagonale.

 

Pourquoi j’ai choisi le LG PF50KS :

  • Une taille très réduite, il tient quasiment dans la main
  • Une image Full HD 1080p, rare sur un modèle de cette taille
  • Un ventilateur discret en mode Eco moyen et maximum
  • Le Smart TV et la batterie intégrée
  • Un prix contenu pour ce qu’il offre : 530 euros chez Amazon Espagne

Conclusion : Je suis comblé par ce vidéoprojecteur. La taille de l’image projetée permet une immersion totale et sa petite taille est idéale dans un environnement minimaliste.

 

Luminosité minimum, ventilateur presque inaudible
Interface Smart TV

Et vous, allez-vous remplacer votre télévision ?

 

ACHETER SUR AMAZON

Ceci est un lien d’affiliation, si vous achetez cet article en passant par ce lien, vous ne paierez pas plus cher mais je percevrai une petite commission d’Amazon sur la vente. Si vous voulez encourager le blog n’hésitez pas ! Cet article n’est pas une publicité ou un partenariat mais un test d’un objet que j’ai acheté moi-même et que je vous recommande.

3 réactions sur “ J’ai remplacé ma télévision par un vidéoprojecteur + Test du LG PF50KS ”

  1. Gar Réponse

    Bonjour vous êtes toujours adeptes du vidéo projecteur ?
    Car je voudrais votre opinion sur le LG avant mon futur achat 😁
    Merci

    • Sébastien Auteur ArticleRéponse

      Bonjour Gar !

      Oui je suis toujours adepte !
      Quelques points supplémentaires après utilisation prolongée :

      – Quand l’image projetée est grande (dès 50 pouces environ), j’ai remarqué des zones plus floues sur les bords de l’image. Par exemple, si j’améliore la netteté de la partie gauche, je perds un peu de netteté sur la partie droite. Ce défaut n’est visible que sur les écritures lorsque je projette l’écran de mon ordinateur. Il est invisible quand je regarde un film.
      – L’image reste très visible en mode éco moyen malgré une lumière artificielle dans la même pièce. Par contre, dès que le soleil tape sur le mur, c’est difficilement regardable.
      – Le fait de ne pas pouvoir zoomer mais de devoir déplacer l’appareil pour jouer sur la taille de l’image ne m’a pour l’instant pas posé problème. Après ça dépend de la configuration et des meubles du logement de chacun.

      Sinon, je suis toujours aussi impressionné par la qualité de l’image et par son silence de fonctionnement en mode éco moyen.
      J’ai déménagé récemment, il est placé sur ma table basse quand je l’utilise et je n’ai pas du acheter de meuble TV. Il rempli donc parfaitement son rôle !

Laisser un commentaire